27 mars 2007

Week End à la mer

Salut à tous

Vendredi soir dernier, dîner chez des (nouveaux) amis Français de PSA; ici c'est l'entr'aide et c'est sympa. Avons fini à 2h30 du matin après apéro, gigot et gratin dauphinois, vins locaux très bien et surtout camembert et comté de Fance (passés en douce à la douane et décongelés) car le fromage c'est ici presque ce qui manque le plus.

En effet les fruits sont un délice, notamment ananas et surtout mangue dont nous avons découvert la vraie valeur car c'est la pleine saison ici: une suavité qui n'a rien à voir avec ce que nous avions pu gouter en F.

Grand beau prévu ce derner week-end, donc nous avons décliné l'invite pour le BBQ de Sao Paulo accueil, et sommes partis samedi midi pour le littoral Pauliste, au nord de Santos (la ville de Pelé) et Guaruja (1h de voiture) que nous connaissions déjà depuis le congé du Carnaval.

Avons vu plusieurs belles plages, en particulier Jureia, anse où il n'y a que quelques maisons en retrait, dont un hotel de charme que nous essaierons un de ces jours (cf dans l'album ci-contre les photos du jardin).

Avons passé la nuit à Cambury, dans une Pousada (mi hotel mi pension) trouvée à la nuit tombée après avoir tenté plusieurs adresses, toutes pleines. Le dimanche matin, plage avec grosses vagues, soleil ardent et sable crissant sous les pas (plage dite des Sables chantants). Les vagues sont genre Anglet en plus fort et plus chaud.

Ya aussi un service de plage de l'hotel, où on peut boire ce que l'on veut, exemple un lait de coco frais (grosses noix de coco vertes que l'on ouvre pour vous), puis un mâchon commandé depuis son transat à l'ombre d'un parasol; cf aussi les photos : dur, dur !

Pour ceux qui connaissent, Moby Dick en moins luxueux mais beaucoup plus abordable : la caipirinha sur la plage est à 6 réais soit 2,5 euros. NB la Caïpirinha c'est le ti-punch local, en moins fort : limon verts pilés avec sucre de canne + Cachaça (alcool de canne).

Retour dimanche après midi vers Sao Paulo par la route de montagne puis l'autoroute Ayrton Senna, passage du tropique et arrivée sur Sao Paulo avec le soleil couchant filtré par le nuage de poluiçao (cf photos)

Un excellent moment de détente donc. Ne reste plus qu'à soigner nos rougeurs car le soleil ici - quasi zénithal - n'est pas notre ami, car peu habitué à nos peaux, à moins que ce soit l'inverse.

On va essayer de trouver un moyen de mettre qques vidéos sur ce blog, pour l'instant je ne sais mettre que des photos.

Martine progresse en portugais, avec qques phrases et expressions simples. Bientôt les discours.

A bientôt, Chris Martine

Posté par chrisbeh à 04:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Week End à la mer

Nouveau commentaire